les amphigouris d'humeur

Le mariage envers et contre tous

Je ne sais pas ce qui me navre le plus après le succès des manifestations contre le mariage pour tous. Leur succès lui-même, les débordements ou le fait qu’en France, le cher pays de mon enfance, la manifestation soit devenue une institution un poil conformiste, une promenade en famille le dimanche.

Ce qui me fait bien rire quand même, c’est de voir que la chef de file des manifestants anti-mariage gay, c’est Frigide Barjot qui a eu une révélation après un voyage à Lourdes. Il semblerait que Dieu ait adoré « Fais-moi l’amour avec deux doigts ».

C’est bien connu, Dieu a un grand sens de l’humour. Ce qui est moins connu, c’est qu’il est le créateur des divines blagues Carambar.

Blagues du même genre que celle-ci et qui ne disparaitront pas des paquets de la barre caramel, lui-même soit loué :

« Mon fils, Jésus, ne rentre jamais dans un café. Il marche dessus. »

Blague à part Carambar, le Pape a été si touché par le soutien fervent et plein d’imagination de Frigide avec sa campagne « Touche pas à mon Pape », qu’il a préféré se retirer dans un couvent. Trop modeste, il ne voulait pas faire de l’ombre à l’attachée de presse de Jésus.

Jésus, c’est le gars qui, en plus de marcher sur le café, a dit un jour à un groupe d’illuminés qui manifestaient avec lui pour l’égalité entre les Humains :

« Bien heureux les pauvres d’esprits, car le royaume des cieux est à eux. »

Jésus, c’est aussi celui qui a dit, mais bien plus tard : « Moi et ma grande gueule… »

 

Daisy Lewis

Mots-clefs :,

Une réponse à “Le mariage envers et contre tous”

  1. Le 3 juillet 2015 à 19:19 Lilly a répondu avec... #

    Un article qui se veut drôle mais qui fait « flop ».

Ajouter votre réponse

professeur.de.français |
billierose |
collegiens |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pensèmes
| kostathefaine
| "A chacun son chat"